A peine après sa présentation à Francfort , Peugeot nous a conviés à l'essai Exclusif de sa dernière 308 GTI By Peugeot Sport sur les routes du Portugal.

 

Il y avait déjà eu la renaissance du mythe GTI avec la mise sur le marché de la petite 208 30th avec son look très racé. Puis les 205 CV de la 308 GT…. Mais avouons que nous étions tous restés sur notre faim à la rédaction avec ce sentiment  du « goût de trop peu »,  cela manquait quand même un peu de charisme et de sensation.

Peugeot vient d’exaucer nos vœux en présentant sa grande sœur la 308 GTI By Peugeot Sport forte de 270 Cv à 6.000 tr/mn avec une vitesse de pointe bridée à 250 km/h, abattant le 0 à 100 km/h en 6 secondes. Les équipes de Peugeot Sport, loin de s’être contentées uniquement de transposer le très bon bloc moteur de la « feue » RCZ R sous le capot de cette 308 , les équipes de Peugeot Sport ont aussi revu les réglages de châssis en peaufinant les calculs de carrossage, la raideur des ressorts, le tarage des amortisseurs, le silentblocs moteur et la mise en place du fameux Torsen sur le train avant. La voiture est maintenant beaucoup plus basse avec une assiette diminuée de 11mm.

Et si au ramage on ajoute le plumage, nous entendons par là, la peinture bi-ton optionnelle "Coupe Franche" et de magnifiques jantes de 19 pouces qui laissent entrevoir des étriers rouges à quatre pistons, on se doute bien que cette paisible lionne a un double visage : celui d’un Docteur Jekyll capable d’amener les enfants à l’école en toute sécurité, dans un habitacle préservé, et celui  d’un Mister Hyde qui feront de cette Peugeot une véritable bête de course. Un vrai plaisir pour les pilotes lorsqu’ils appuieront sur la touche Sport qui amplifie la sonorité moteur et fait passer l’éclairage des compteurs en rouge.

Et pour que nous puissions en tirer la pleine quintessence, c’est dans La région de Porto, dans le nord du Portugal que Peugeot nous a conviés pour un test drive au milieu d'un paysage fabuleux mixant les décors côtiers et montagneux à souhait , sur de petites routes sinueuses idéales pour la prise en main de cette méchante lionne.

Avant la prise en main de cette 308 GTI By Peugeot Sport, revenons un instant sur son look certes assez sage et peu exubérante, mais qui laisse pressentir qu’elle a de quoi en découdre et avec la concurrence des Seat Léon Cupra et autre Ford Focus ST pourtant  plus puissantes sur le papier. Outre ses jantes spécifiques, la GTI se différencie par ses grilles d’entrée d’air noires, et, à l’arrière, par son extracteur intégrant deux sorties d’échappement rondes très mélodieuses. L’intérieur reçoit des sièges baquets cuir et Alcantara siglés Peugeot Sport.

La 308 GTI que nous confie Peugeot sport pour deux jours  se pare d'une livrée «  Perla Nera » du plus bel effet. Dès la mise en route du 1.6 THP, la sonorité provoque un rictus de plaisir sur nos visages et la montée dans les tours est…hallucinante. Le moteur chante et accélère sans fin .L' efficacité du châssis est impressionnante dans ce genre de segment.

Vous l’avez compris, pas question de se déconcentrer deux secondes tant notre 308 GTI enchaîne, vite dans les courbes. Ses accélérations nous collent au fond du baquet Peugeot Sport. Comparé à la version 208 CV de la 208 GTI 30th , ce 1.6 THP est méconnaissable. Sa base était déjà sophistiquée, mais un gros travail a été effectué pour en tirer des performances et des sensations de conduite plus vues chez une Peugeot depuis des lustres et capables de ressusciter le frisson et la passion chez l'amateur de conduite.

Les sensations sont bluffantes en mode sport,  donnant le sentiment que le 1.6 THP va pousser de plus en plus fort avant que le rupteur n'intervienne à 6.500 tr/mn. Le châssis encaisse les sollicitations du moteur sans broncher. L’amortissement retravaillé, les freins avec d’énorme disque de 308 mm et la nouvelle monte pneumatique spécifique contribuent à la confiance que procure cette 308 sachant que le train avant dispose maintenant d'un différentiel autobloquant de type Torsen qui, en cas de patinage, renvoie le couple vers la roue offrant le plus de motricité.

Et justement, il  a  quasiment été impossible sur route ouverte de prendre en défaut la voiture tant sa motricité est remarquable. Même en coupant l'ESP qui intègre pourtant l'anti patinage, il nous a été impossible de sortir de la trajectoire. La direction inflige bien quelques effets de couple, mais cela ne perturbe en rien la tenue de route. C’est clair, cette 308 GTI By Peugeot Sport donne confiance et semble pardonner toutes les erreurs d’un conducteur débutant. C’est peut-être là son plus gros point fort par rapport à la concurrence, car c’est une bête de course avec un compromis efficacité-facilité de conduite remarquable.

 

Après plusieurs montées et descentes dans les petits villages, nous bifurquons pour revenir sur Porto. Aux virages serrés succède un parcours plus rapide, notre 308 GTI de test reste très ferme à basse vitesse, et grâce à son excellent amortissement. la stabilité de la voiture y gagne, tout comme le confort, plus que correct, avec ses excellents baquets Peugeot Sport .C'est tout frais et dispo  que nous arrivons à l'étape, malgré les sollicitations extrêmes que nous avons fait subir à notre Perla Nera….

Cette 308 GTI fait tourner les têtes sur notre passage, car il faut dire que l'ambiance sportive est renforcée par la sonorité spécifique du quatre-cylindres qui, une fois dans les tours, lâche une mélodie émanant des deux sorties d'échappement qui parlera aux passionnés de GT d’exception, ne laissant aucun doute sur le pedigree et la philosophie de cette 308 GTI. Des valeurs d'exception confirmées par une vitesse maxi, bridée à 250 km/h... De quoi largement se procurer des sensations, quasiment en toute discrétion, puisque rappelons que Peugeot n'a pas souhaité donner dans l'exubérance mais dans l’efficacité.

Le logo GTI finement présent sur la calandre 3D à damier, les jantes, les entrées de porte et la malle, contribue à la reconnaissance du mythe. Les étriers de frein avant sont peints en rouge et siglés Peugeot Sport, tandis que l'exclusivité est apportée non seulement par les sièges, mais aussi par un pommeau de levier de vitesse revu, une plaque siglée GTI à côté du frein à main et des surpiqûres rouges. Autant dire que l'ambiance reste très classique, mais plus que confortable pour cette 5 portes aux deux visages.

La 308 GTI affichera un prix de base de 37 200 €, un peu cher par rapport à la concurrence mais avec un équipement très généreux de série, ainsi qu’un rapport entre polyvalence  efficacité sportive assez inédit sur le segment. Un regret toutefois, celui de ne pas trouver de vérin à gaz pour ouvrir le capot moteur en toute sécurité, ce qui est un comble quand on sait que ce dispositif équipe maintenant normalement toutes les voitures des segments inférieurs.

Nous avons terminé notre essai par une session d’une dizaine de tours sur le célèbre circuit Vasco Sameiro de Braga (Portugal), une formalité à laquelle la 308 GTI a fait honneur, sans jamais faiblir, ce qui saura donner des frissons de plaisir à qui l’adoptera….

Pour conclure, quand Peugeot nous a conviés à ces journées , nous ne pensions pas avoir pendant deux jours notre courbe cardiaque à la limite, tant les sensations au volant de cette 308 GTI sont fortes. Cela faisait longtemps qu’une française et en l’occurrence qu’une Peugeot ne nous avait procuré autant de bonheur et de passion de conduite à son volant. Cette 308 est véritablement démoniaque et docile, tout cela dans un écrin d’alcantara et de cuir contribuant au bien-être à son volant.

 

Le lion s’est transformé en phénix chez Peugeot et nous avons hâte de voir la suite du programme de la marque au lion avec notamment la 308 Hybrid R et ses 500 Cv ayant reçu à Francfort le grand prix de la "Meilleure voiture verte"

ESPACE PUB DISPONIBLE NOUS CONSULTER