Rétromobile offre aux visiteurs une bouffée de passion pour les fondamentaux de l'automobile authentique.

Et le public ne s’y trompe pas tous comme les constructeurs comme Porsche, Peugeot, Renault ou encore Mercedes qui cette année encore sont présent avec de très beau stand qui plonge le visiteur dans le passé et vraiment en fermant les yeux on pourrait se croire revenu il y 30 ou 40 ans en arrière.

Cette année Porte de Versailles jusqu'à dimanche, énormément de surprise et de coup de cœur comme le plateau Bugatti avec la Brescia 16 soupapes ou la Bentley avec un Tourer 3 litres Vanden Plas qui marqua le Mans ou encore la célébration des 70 ans de Ferrari.

Cette année une belle exposition Bugatti est présentée avec entre autres le Type 35C ex-Trintignant (l'oncle) et le Type 59 Grand Prix qui fut conduit par Dreyfus. la seule Bugatti Type 55 Roadster jamais restaurée, un florilège de Bugatti Type 57 avec ou sans compresseur et deux fabuleux exemplaires de Type 57S.

Il y n’a pas que des luxueuse anciennes, il y a aussi des voitures plus modestes, mais t très appréciés des Youngtimers comme l'exposition dédiée aux de Renault avec les années Turbo. Mais notre coup de cœur va directement sur deux événements : le premier Pour le stand Richard Mille où nous découvrons une exposition dédiée à la Formule 1 avec au total 6 Mythiques monoplace reine du sport automobile, notamment les spectaculaires Tyrell et March à 6 roues de 1977 la McLaren ou encore la Ferrari de Clay Regazzoni.

Notre deuxième coup de coeur pour l'exposition organisée par The Classic Car Trust autour des Aston Martin « DB » avec bien sûr l'inévitable mais originale voiture de James Bond dans Goldfinger, une Aston Martin DB5 armée de pied en cape, mais surtout le sublime Bertone qui signe un cabriolet avec sa calandre à trois pans qui évoque Aston mais avec les courbes de carrosserie d’une AC.

C’est aussi pour les visiteurs l’occasion unique de pouvoir croiser et rencontrer d’anciennes gloires du sport auto ayant donnés leurs lettres de noblesses à la discipline comme Jean Ragnotti, Bruno Saby, Philippe Chatrier , Jean claude Andruet ou notre Jean Pierre Jabouille National.

Enfin que serait RETROMOBILE sans les ventes aux enchères, occasion pour tous, enfin avec un portefeuille bien garnis, de pouvoir acquérir une légende de l’automobile. Cette année la maison ARTCURIAL Ce fut le cas de la Lamborghini Miura SV 1972 présentée par Fabio Lamborghini lui-même 19 exemplaires à carter sec qui a été cédée à 2 050 000 euros sans les frais.

La vedette absolue de la vente était une Ferrari 166 Spyder, l'une des toutes premières créations de la marque, qui fut pilotée en compétition par Sommer avec une carrosserie réalisée par Scaglietti elle sera vendue à 2,55 millions, sans les frais, par un acheteur étranger sur Internet.

Petite déception en revanche pour la Cadillac de Johnny Hallyday, customisée par Connington mais non homologuée en France pour l’instant sans un passage auprès du service des mines comme une voiture de collection, a été vendue à 280 000 euros alors qu'elle avait été acheté par notre rockeur national à un peu plus de 350 000 dollars au chanteur.

ESPACE PUB DISPONIBLE NOUS CONSULTER