Posted on 30 novembre 2014 By Edmond In Essais Auto

Peugeot lance sa 208 GTi 30th, la plus radicale des GTi signée PEUGEOT Sport.

 

En 1984 naissait la 205 GTI, un mythe élaboré et conçu par Peugeot,  le début d’une institution qui dans les années 80 et 90,  en fera la reine des petites sportives.  Avec ces 105 Cv à l’époque  elle avait crée l’envie et fait naitre la passion chez des milliers de jeunes conducteurs. En 2013 La  firme au Lion a donc décidé de la faire renaitre et  de capitaliser à nouveau sur ce blason sur la base de l'excellente nouvelle 208,  qui reçoit pour l’occasion la griffe GTI . Et aujourd’hui Peugeot nous en propose  une version anniversaire encore plus exclusive : la 208 GTI 30th.

Elle a été présentée à l’occasion du Mondial de Paris 2014 et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a immédiatement suscitée l’envie et fait renaitre la passion, la preuve le constructeur nous annonce  le doublement des prévisions de vente sur cette version qui sera limitée en nombre d’exemplaire .

Nous avons donc été invités à prendre le volant de cette nouvelle GTI 30 TH dans un comparatif avec la version standard pour que nous puissions prendre  et ressentir l’ADN  de cette belle sur le circuit de l’Est Parisien à Dreux avec les équipes de Peugeot Sport et voir si elle tenait ses promesses.

Peugeot avait pour l’occasion mis les petits plats dans les grands en apportant l’ensemble des coloris disponibles pour cette série spéciale, blanc nacré , rouge ruby et bien sur bicolore.Et notre première impression est dabord très visuelle avec son look fabuleux qui évoque tous de suite une voiture de compétition, pas trop chargé en appendice aérodynamique et surtout avec sa livrée bicolore et sa coupe franche oblique, véritable signature de cette série qui ne passera pas inaperçue sur nos routes de France.

Ce qui distingue la version 30 th de la GTI « normale » c’est l’assise de la voiture, plus basse de 10 mm et sur des voies plus larges (22 mm à l’avant et 16 mm à l’arrière) qui accueillent des jantes spécifiques noir mat, qui souligne son l’allure générale, et le traitement noir mat qui remplace les chromes sur la calandre et sur les passages de roue, petit clin d’œil nostalgique aux extensions d’ailes de la 205 GTI de 84.

Une fois à son volant on est envahie par l’ambiance intérieure à base de noir et rouge,  le fin liserais rouge des poignées de portière, le levier de vitesse alu et rouge, la plaque série limitée sur le plafonnier ,les tapis de sol rouge contrebalancent le noir du reste de l’habitacle et les nouveaux sièges baquets signés Peugeot Sport,  très enveloppants avec revêtement en alcantara très confortable aux dires de notre caméraman qui a été bien maintenu malgré le traitement que nous avons faits subir à la lionne sur ce circuit de Dreux..

Intérieur Bicolore très soigné

siège baquet Peugeot Sport

Finition laquée rouge et noir

Plaque numérotée au plafonnier

Pommeau de vitesse alu et rouge ruby

Et puisqu’on y est, et bien autant vous dire que  le comportement de cette 208 GTI 30 th sur circuit n’a pas à rougir de l’intervention de Peugeot Sport sur ces éléments mécaniques bien au contraire la différence est claire et on sent une voiture globalement plus efficace.  Nous avons été bluffés par son agilité dès les premiers tours de roues, avec pour ne rien gâcher se plaisir auditif fabuleux émanant de ce double échappement.

A son volant on se prend vite pour un pilote usine tant elle se place bien en courbe, avec des relances bluffantes et  forcément des freinages dantesques avec de tous nouveaux étriers Brembo à quatre pistons et bien sur une souplesse de moteur qui gagne quelques chevaux pour culminer à 208 CV avec un couple de 300 Nm, soit 30 de plus que la GTI.

A l’usage, c’est cette  seule augmentation de couple qui se ressent clairement dans les relances avec l’aide d’une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports et le différentiel à glissement limité  qui sont en provenance directe de la RCZ R. Ce différentiel associé à des réglages spécifiques des trains roulants offre un vrai gain de motricité, et la suspension plus ferme et les voies plus larges permettent un placement plus précis et réactif que la 208 GTI., ce qui est le but recherché pour cette version le magique badge GTI exclusive.

Cette 208 GTI 30 TH sera commercialisée d’ici quelques jours  au tarif de 28.900€ pour la version bicolore  c'est-à-dire 3800€ de plus que la version normale, ce qui nous semble abordable au regard de ce que dégage cette voiture  en terme de performance et d’équipements.

En conclusion, la GTI fête ces 30 ans mais c'est Peugeot qui nous fait un cadeau avec cette version que nous aurions souhaités encore plus exclusive mais bon, et pour rebondir sur le titre du teaser de présentation de la GTI 30 TH , « le retour de la légende » rime aussi avec le retour de la passion automobile , cette philosophie de la pensée automobile politiquement incorrect que Peugeot fait volé en éclat avec brio  avec cette voiture qui retrouve l’ADN du badge GTI. Nous avons donc été séduits par ce modèle sportif qui rencontrera sans aucun doute un grand succès commercial auprès du public et nous ne pouvons que souhaiter que Peugeot continue à faire renaitre cette étincelle qu’on appelle la passion en nous dévoilant de nouvelles productions sur la même lignée que cette 208 GTI 30 TH .

Retrouvez ici vidéo relative à la naissance de la GTI 30 Th dans les ateliers de Peugeot Sport à Vélizy.

 

 

ESPACE PUB DISPONIBLE NOUS CONSULTER