La Chaleur de la passion a vaincu le froid polaire de cette 26 ème Edition du Tour Auto Optic 2000

Après plus de 2500 Km parcourus, en passant pour la première fois par la Bretagne, les 242 équipages ont achevés cette édition du Tour Auto Optic 2000 dans la nuit de samedi à dimanche dernier, avec deux épreuves spéciales nocturnes disputées dans le Pays basque et une arrivée jugée à la Cité de l'océan de Biarritz.

DSC6150

Partis du Grand Palais, mardi matin nous avons suivis la caravane du Tour Auto en passant par les villes étapes de Saint-Malo, Haute-Goulaine, Limoges et Toulouse, pour une arrivée sur Biarritz.

20170425212347

Au cours de ce périple nous avons fait la connaissance d’équipage éminemment sympathique et passionnés qui comme nous ont profités et admirer la beauté des paysages traversés d'un parcours parmi les plus longs de ces dernières éditions.  Une philosophie de vrai passionné profitant de la route, de la voiture, plutôt que du chronomètre .

DSC6084

L'esprit du Tour Auto Optic 2ooo a de nouveau conquis un très large public venu massivement au bord des routes malgré un froid polaire, puis à l'arrivée des étapes et également sur les circuits du Mans, du Val de Vienne, d'Albi et de Pau-Arnos, ainsi que sur les onze épreuves spéciales disputées sur routes fermées.

DSC5881

Notre Fil rouge cette année était les équipages Peugeot engagés en régularité avec un très beau coupé 204 N° 56 aux mains de Gaëtan Demoulin et Mathieu Sentis, et l’équipage emmené par Etienne Bruet (notre confrère de M6) et Laurent Picard sur une sublime 504 au couleur du rallye de cote d’ivoire, ainsi qu’une autre 504 berline qui a ralliée l’arrivée aux mains de François et Nathalène De Gaillard.

DSC5957

DSC5944

DSC5972

A bord de notre nouveau Peugeot 5008 GT , c’est avec une certaine émotion que nous avons pris la roue de ces équipages sur des voitures qui sont depuis devenus l’ADN de la marque au Lion et de la passion automobile de PSA et en plus avouons que nous avons plus qu'aimés les sièges massant qui ont je le pense contribués à ce que nous soyons en forme du début à la fin de ce périple.

DSC6219

DSC5800

Et la petite 204 coupé de Gaëtan et Mathieu à bien faillis créer l’exploit de sa catégorie en se classant à une marche du podium final, pas mal pour une première participation avec une voiture qui a été d’une fiabilité sans faille durant l’ensemble de la semaine de ce Tour Auto.

Cette année l’organisateur du Tour Auto avait aussi mis à l’honneur les marques françaises disparues, telles que BSH, DB, CG, Gordini, Hotchkiss, Jide, Ligier ou encore Panhard , un plaisir pour les yeux et les oreilles.

DSC6190

20170428124027

DSC5799

Mais nous avons aussi suivis deux passionnés, le premier Robert BALICK (FRA) / Mark Ross RODINO (FRA) sur une magnifique Opel Commodore, un équipage qui entamait pour la première fois ce Tour Auto avec conviction et des étoiles pleins les yeux mais qui ont été malheureusement contraints à l’abandon dans l’étape 5.

DSC6225

20170427212924

DSC6011

Et le deuxième un duo hors du commun RICCI et Frederic STOESSER sur une magnifique Ford GT 40 client d’origine, engagé en régularité mais avec une philosophie unique, celle de prendre du plaisir en profitant des paysages traversés sans trop tenir compte du chrono et des délais impartis. Cela leur vaut quand même une place à la 85 ème position de ce classement. Bravo à eux, ce sont des pilotes, gentlemens driver’s qui n’ont pas boudés leurs plaisirs et celui de tous les spectateurs venus en masse au bord des routes pour les acclamer.

DSC6259

DSC6037

DSC6018

De cette aventure humaine et sportive, un vainqueur a été célébré à l'arrivée : l'équipage britannique Andrew Smith-James Cottingham à bord de sa Ford GT40. Au fil des étapes, ce duo particulièrement affûté a construit son succès en remportant onze victoires sur les quinze possibles les Suisses Favaro et Nicolet sur Jaguar Type E rafflent la deuxième place et les Allemands Ellerbrock/Louisoder prenant la 3è marche du podium sur Ford GT40 également.

DSC5857

DSC5848

DSC5854

Quant aux Français, ils ont aussi raflé la mise dans les groupe H1, H2 et I (MR John of B. / Sible sur Ligier JS2 DFV), G1 et G2 (Viard/Haquette sur Ford Escort RS 2000), tandis que l’Indice de Performance est revenu au duo Penillard/Verlaine sur Porsche 356 Pré-A. En Régularité, ce sont les Argentins Hinrichsen et Mayo qui se distinguent à bord de leur Maserati 200 SI.

20170425210142

Ce périple de passion humaine et mécanique se termine donc en apothéose, avec pour nous le souvenir d’une semaine d’émotion , de frisson et d’extase sur les soirée étapes comme celle du Château de Haute Goulaine qui restera dans les mémoires, avec ce cadre magnifique, cette débauche de dorures , son parc arboré abritant les bolides pour une nuit, une organisation sans faille et notre rencontre avec le "STIG de ce château"….

20170426232919

Merci et Rendez-vous en 2018 , et on peut vous l’annoncer, on essayera de participer de l’intérieur à cette future aventure si on arrive à boucler notre budget et si on finalise le choix de la voiture qui sera en charge de nous conduire à l’arrivée….

 Crédit Photo : @Gt passion

https://peterauto.peter.fr/files/pdf/tour_auto/2017/2017-tao-vhc-results.pdf  vh

https://peterauto.peter.fr/files/pdf/tour_auto/2017/2017-tao-ghi-results.pdf

https://peterauto.peter.fr/files/pdf/tour_auto/2017/2017-tao-regularite-results.pdf

ESPACE PUB DISPONIBLE NOUS CONSULTER