Peugeot 508 SW : le break anti-morosité

Peugeot 508 SW : le break anti-morosité

Après le succès de la nouvelle berline 508 plébiscité par le public, comptabilisant déjà plus de 6000 commandes, Peugeot enfonce le clou et nous offre l’occasion de prendre en main la déclinaison de la berline 508 mais en SW ou break si vous préférez.

C’est au Mondial de l'Auto 2018 que Peugeot à dévoilé au public aux cotés de la très médiatique « E-Legend » cette nouvelle interprétation de la toute dernière 508 SW ainsi que de nombreuses infos techniques sur ce modèle très attendu du public.

Considéré d'ores et déjà comme un "blockbuster" illustrant la réussite et la montée en gamme de la marque au lion, nous avions hâte de pouvoir se mettre à son volant pour confirmer ou infirmer le plaisir que nous avions eu avec la berline 508 à Monaco lors des derniers essais presse.

Et c’est dans la très belle région de Lisbonne, sur la côte de Cascais au Portugal que nous avons découvert en détail cette voiture s’inscrivant déjà rien que par regard pour son look très chic comme le break anti morosité avec ses portes sans encadrement et son style très dynamique.

Il faut préciser que ce lieu d’essai n’est pas anodin puisque le Portugal compte un parc automobile composé à plus de 60 % de break tout comme pas mal de pays Européen où se vend environ 1.400.000 dans la configuration space wagon.

Pas de doute les codes sont bousculés pour ce break hors normes dont la carrosserie a été allongée de 30 mm afin de pouvoir y loger un volume de coffre de 530 litres, qui peut grimper à 1780 litres une fois les sièges arrière rabattus.

C'est moins que la plupart de ses concurrentes (Volkswagen Passat SW, Renault Talisman Estate), mais c'est cela qui confère à cette 508 SW une ligne très compacte tout en conservant son ADN que nous avions adorés sur la berline.

En terme de look l’avant de cette 508 SW reste inchangé, c’est par contre sur l’arrière que les designers de Peugeot ont œuvrés pour donner un style ramassé et bestial à ce break avec notamment ce fameux bandeau de feu arrière noir griffé qui s’intègre parfaitement à la ligne de la voiture en lui conférant un style luxueux à notre gout et bousculant les codes esthétiques habituels.

Les clés en main nous prenons le volant de notre modèle d’essai .Nous retrouvons à son bord toutes les sensations de la berline et la voiture semble scotchée à la route, avec cette ligne de pavillon basse et étirée.

Le petit volant griffé, le fameux i-cockpit Peugeot, la console permettant de recharger son téléphone  par induction. Le plus gros changement se trouve à l’arrière, forcément, avec un hayon parfaitement intégré à une ligne influencée par les portes sans cadre et enfin des places arrières accessibles aux plus grands.

Une praticité qui se confirme aussi côté conduite, avec un comportement quasi identique à celui de la berline, avec toujours malgré la longueur ce guidage du train avant très précis, ce touché de route très Peugeot et cet équilibre confort-tenue de route toujours impeccable grâce également à cette nouvelle suspension adaptative (en option à 1000 € selon les versions) un bon compromis entre confort et sécurité.

Sur les très belles routes longeant la cote atlantique de Cascais, nous profitons de cette 508 SW et de sa fluidité , les regards se tourne à notre passage et lors des poses photos beaucoup de personnes s’approchent et demandent des infos sur ce futurs modèles, gageons que ce genre de réaction du public sera on ne s’en doute pas un gage de réussite commerciale comme pour la berline qui sera nous le rappelons sans doute et on l’espère élu comme la voiture de l’année (car of the year).

Parlons un peu des motorisations, Peugeot propose encore trois moteurs diesel de 130 à 180 cheveux et deux essences de 180 et 225 Cv équipé de la boite automatique à huit rapports.

Côté tarif, cette 508 SW sera proposée à la vente contre 1300 € de plus que la berline ce qui n’est pas si excessif au regard des nouvelles sensations que vous offrira ce modèle anti morosité de chez Peugeot. La gamme s’échelonne entre 33 600 € et 52 950 € pour la « First édition » et Peugeot envisage de réaliser 60 % des ventes de 508 avec la ligne SW, dès le printemps prochain quand la voiture arrivera en concession. Au Portugal du coup on peut aisément penser que ce sera un peu plus…

En résumé, nous avons aimés le look agressif et racé de cette 508 SW, son comportement hors normes maintenu identique à celui de la berline et son agrément de conduite toujours unique avec son i-cockpit et son assise basse derrière le petit volant à méplat.

Bravo les gars de chez Peugeot vous avez de nouveau bien travaillé et gageons que cela augure de bonne surprise pour les mois à venir avec peut être dans les cartons de l’hybride boosté à la Peugeot Sport, de la 508 coupé made Gilles Vidal ou mieux de la GTI new look…..

PEUGEOT508SWTESTDRIVE1118TC-256
PEUGEOT508SWTESTDRIVE1118TC-240
PEUGEOT508SWTESTDRIVE1118TC-192
PEUGEOT508SWTESTDRIVE1118TC-191
PEUGEOT508SWTESTDRIVE1118TC-65
PEUGEOT508SWTESTDRIVE1118TC-62
DSC9191
DSC9190
DSC9187
DSC9181

Ils nous restent à remercier l’ensemble du staff de cet opé, Nicolas, Florent, Aurélie, Martine et tous les autres, pour ce magnifique test drive en terre Portugaise.

Crédit Photos : @Gt Passion 2018 // @Peugeot