Bugatti explose la concurrence

Bugatti explose la concurrence

Au salon de Genève,  Bugatti  ridiculise la concurrence en présentant pour la première fois son nouveau coupé baptisé “La Voiture Noire”.

Elle rend hommage à la mythique Bugatti Atlantic 57 SC, célèbre sportive des années 1930. Non ce n’est pas la dernière acquisition de Bruce Wayne allias "Batman" mais belle et bien une “one-off” ou autrement dit, une voiture qui n’a été produite qu’à un seul exemplaire et qui vient d’être achetée par Ferdinand Piëch, l’ancien dirigeant du Groupe Volkswagen et petit-fils de Ferdinand Porsche.

La perfection automobile

Cette hallucinante hypercar  repose sur une base technique de la Chiron Sport. Conçue et fabriquée à la main dans la manufacture du constructeur à Molsheim, "La Voiture Noire" marque la perfection automobile dans toute sa splendeur C’est la quintessence de la beauté et de la passion automobile française et son savoir-faire. Pour le fun sachez que ce bijou automobile a été vendue pour la somme astronomique de 16,7 millions d’euros, soit environ la somme de 1 million par cylindre sachant que la belle développe 1500 Cv pour une Vmax de plus de 450 Km/h, mais vous en conviendrez ce n’est qu’anecdotique.

La gamme Bugatti s'étoffe

On en oublierait presque que sur le stand Bugatti du salon un peu en arrière-plan, était exposé la dernière version « 110 ans Bugatti » de la Chiron Sport limitée à 20 exemplaires et vendue 3 millions d'euros, dans une livrée carbone alu bleu mate avec de nombreux rappels du drapeau tricolore Français sur les coques de rétroviseurs, sous le spoiler arrière rétractable, sur les sièges ou encore sur le bouchon de réservoir. Mais aussi  et on termine notre visite avec elle, la très brutale et sexy "Divo" toujours aussi agressive. 

Bugatti
Bugatti
Bugatti
Bugatti
Bugatti
Bugatti
Bugatti
Bugatti
Bugatti
Bugatti

Crédits Photos : Gt Passion 2019.

Remerciements : Service presse Bugatti