Ferrari SF 90 Stradale : Une F1 pour la Route

Ferrari SF 90 Stradale : Une F1 pour la Route

Une nouvelle ère pour Ferrari qui  lâche la cavalerie pour ses 90 ans avec la présentation de sa première berlinette 4 roues motrices Hybrid de 1000 Cv.

Ce n’est pas un scoop car la technologie hybride est déjà largement maitrisée par Ferrari depuis déjà quelques années que se soit en F1 ou  sur la "LaFerrari" lancée en 2013 qui combinait V12 et hybridation légère.Cette fois les ingénieurs de Maranello frappent fort avec la SF90 Stradale motorisée par un V8 biturbo à hybridation rechargeable de 1000 Cv oui vous avez bien lu 1000 cv, ce qui par  rapport à la "LaFerrari" permet de quadruplé la capacité de la batterie afin d'augmenter la puissance électrique de la chaîne de traction avec un gain de puissance de 220 Cv  mais aussi et surtout une autonomie plus qu’intéressante pour se genre de configuration.Directement inspiré de la dernière F1 qui porte le même patronyme d’ailleurs ce qui est un signe tant la technologie de Ferrari sur les circuits a été adaptée trait pour trait à cette SF 90 "de route" qui prend donc le doux patronyme de SF 90 Stradale. Elle dispose de 3 moteurs électriques, un dans la boîte de vitesses, et deux  autres sur l'essieu avant pour entraîner chaque roue individuellement ce qui permet et c’est une première pour la firme au cheval cabré, d’être conduite comme une traction avant électrique sur une distance de 25 km à condition d'avoir été préalablement chargée sur secteur. Ce système eDrive, garantit ainsi à la SF90 de pouvoir dans un avenir proche, rouler en centre ville avec une hypercar « zéro émission ».

sf8
sf7
sf6
sf5
sf4
sf1
sf3
sf2

1000 Cv en vente libre

Coté châssis, la SF90 reste en aluminium, renforcé de fibres de carbone séparant la mécanique de l'habitacle. Pour un poids plume de 1570 kg si on prends en compte le poids des batteries, elle se montre beaucoup plus performante que LaFerrari sur circuit, grâce à ses 4 roues motrices mais aussi à son aérodynamique travaillé avec son aileron arrière mobile,  mais aussi et surtout avec l’innovation des designers de Maranello qui ont crées des  jantes dont le dessin directionnel des rayons agit comme les pâles d'un ventilateur afin extraire l'air pour le  mettre en dépression à l'intérieur des passages de roue afin d'augmenter la déportance pour plaquer la voiture au sol .L’intérieur de la SF90 n’a pas été oublié avec l'adoption d'un bloc d'instruments à écran numérique incurvé complété par un affichage tête haute, avec des pavés tactiles à retour d'effort disposés sur le volant et toujours une finition de haute facture pour un véhicule d’exception. D’ailleurs à cette heure le prix de la SF90 Stradale n'a pas encore été annoncé mais beaucoup de rumeurs font état d’un petit million d’euros avec une bonne nouvelle pour les futurs très riches clients, il ne s’agira pas d’une série limitée comme habituellement annoncé pour les supercars les plus extrêmes. On aime son look et ses nouveaux feux arrières rectangulaires qui signent une nouvelle ère pour la firme de Maranello.

Crédits Photos : Ferrari