Pagani Huayra Imola : Taillée pour La Piste

Pagani Huayra Imola : Taillée pour La Piste

Editions exclusives après éditions exclusives pour ces 10 ans de vie Pagani nous gratifie de sa dernière Huayra : L’Imola et ses 827 Cv de bonheur.


Après Ultimo, que nous pensions être la dernière évolution du sorcier italien,  la Huayra vient d’être encore une fois déclinée en une séries ultra exclusives. En effet cette Imola, ne sera produite qu’à seulement 5 exemplaires déjà tous vendus si besoin de le préciser. La Pagani Huayra est comme on s’en doute en référence à son patronyme "Imola"  taillée et très axée sur la piste et la performance en témoigne le nombre d’appendices aérodynamiques spectaculaires qui compose le look de cette hypercar, qui permettent d’améliorer le comportement routier mais aussi le comportement sur circuit pour améliorer les temps au tour, la facilité de conduite et surtout la sécurité.Coté look les boucliers avant et arrière ainsi que les jupes latérales ont été profondément retravaillés par rapport aux autres versions, avec notamment un extracteur d’air impressionnant, une jupe avant élargie surmontée de séparateurs de flux verticaux ,un aileron arrière revu et corrigé ainsi qu’une écope d’air sur le toit qui se prolonge jusqu’à l’aileron arrière, à la façon de la très fameuse Zonda R.

Imola-NEUTRA-Ginevra-2020-NERO-DEF0014
Imola-NEUTRA-Ginevra-2020-NERO-DEF0012
Imola-NEUTRA-Ginevra-2020-NERO-DEF0008
Imola-NEUTRA-Ginevra-2020-NERO-DEF0006
Imola-NEUTRA-Ginevra-2020-NERO-DEF0002
DSC7827-R-Corr

827 Chevaux et aérodynamique active

La Pagani Huayra Imola embarque un impressionnant package de systèmes sophistiqués, couplé à une aérodynamique active avec ses les quatre winglets mobiles qui se comportent en fonction des circonstances de conduite de manière dynamique et immédiate et même lors du freinage, en générant une action de freinage aérodynamique. une géométrie de  suspension revue pour réduire les mouvements de caisse en conduite sportive, un système d’amortisseurs actifs à commande électronique à chaque roue ce qui permet à la suspension avant de faire varier la hauteur de caisse de manière intelligente et automatique. Pagani s’est également focalisé sur la peinture, avec l’introduction du système Acquarello Light, un nouveau système de peinture sur mesure permettant de réduire le poids de la peinture de 5 kg tout en conservant la richesse et la qualité des couleurs que qui ont fait la légende et la réputation de la marque. Sous le capot on retrouve le bloc Mercedes-Benz AMG V12 Biturbo de 5980cc retravaillé à la sauce Horacio pour délivrer maintenant 827 Cv pour 1100 Nm de couple, soit 25 Cv et de 50 Nm de plus par rapport à la Huayra disons classique. Et comme chaque chose à un prix, les heureux propriétaires ont du déboursés la coquète somme de 5 millions d’euros, puis que je vous le rappelle tous les exemplaires ont été vendus. Vous pourrez sans doute la voir pour de vrai et surement pour la première et dernière fois sur le stand Pagani du prochain Salon de Genève.

Crédit Photo : Pagani Automobile