Maserati Mc 20 : Le Renouveau de la Marque au Trident

Maserati Mc 20 : Le Renouveau de la Marque au Trident

Maserati revient sur le segment très exclusif des supercars avec sa nouvelle MC20 parée de 630 Cv .

Un vrai moteur Maserati.

Après la MC12 lancée en 2004,La MC20 marque le grand retour de la marque au trident sur le devant de la scène des constructeurs de voitures de sport exclusives, avec ce magnifique coupé fier de son ADN et digne de la descendance historique des voitures de course, puisque ce modèle devrait permettre aussi à Maserati de marquer son retour en compétition. La MC20 inaugure une coque en plastique renforcé de fibres de carbone développée en partenariat avec le spécialiste Dallara que l’on ne présente plus, avec sur le plan mécanique une innovation de taille puisque pour la première fois ce ne sera pas un moteur Ferrari mais un vrai nouveau bloc badgé Maserati . Et ce bloc, est un V6 biturbo à préchambre, technologie de combustion jusqu'ici uniquement utilisée en compétition. Ce principe d'allumage permet notamment de retarder l'apparition du cliquetis, et donc d'augmenter le rapport volumétrique au profit du rendement, et dans le cas d'un moteur suralimenté, d'atteindre une puissance spécifique plus élevée.

M10
M9
M5
M6
M3

Rapport Poids Puissance éloquent.

Coté chiffre avant de pouvoir en prendre le volant, Maserati annonce pour son V6 3.0 litres biturbo une puissance remarquablement élevée de 630 Cv, soit 210 CV par litres avec une pression du turbo de 2 Bars. L’ensemble de cette puissance est transmise aux seules roues arrière par l'intermédiaire d'une boîte à double embrayage 8 rapports et différentiel à blocage actif fourni par le spécialiste américain Tremec qui équipe notamment les Corvette et Mustang Shelby GT500. Cette nouvelle Maserati MC20 est aussi remarquablement légère avec 1 468 kg sur la balance, ce qui lui permet d’abattre un 0 à 100 km/h en moins de 2,9 secondes avec un rapport poids puissance de 2,33 Cv/kg.

 

M12
M13
M2
M11
M1

La MC20 devrait être commercialisée courant du premier semestre 2021 au prix de 220 000 euros. Une version 100 % électrique devrait suivre sans pour autant que l’on en sache plus pour le moment. Maserati a toutefois profité de ce lancement pour annoncer les grandes lignes du plan produit de la marque pour les années à venir, avec l'arrivée dès 2021 d'un SUV du segment D qui viendra s'installer en dessous du Levante sur la plateforme Giorgio, c'est-à-dire celle déjà utilisée pour les Alfa Romeo Giulia et Stelvio. Suivront en 2022 les remplaçants des GranCoupé et GranCabrio, et  tous ces nouveaux modèles seront lancés en version thermique avant d'être déclinés quelques mois plus tard en version 100 % électrique.

Crédit Photo : @Maserati