Essai 508 PSE : La Néo Performance By Peugeot

Essai 508 PSE : La Néo Performance By Peugeot

Nous avons pris le volant de la 508 PSE, la voiture de série la plus puissante jamais construite par Peugeot.

Depuis la présentation du concept PSE au Salon de Genève 2019, nous avions hâte de pouvoir titiller en vrai le nouveau fleuron de la marque au lion avec cette nouvelle génération de Peugeot, qui ayant définitivement tiré un trait sur les sportives GTI,  inaugure le futur et la néo performance, entendez le plaisir de conduire, la puissance mais en adéquation avec le respect des  normes environnementales. La preuve avec cette 508 PSE première du genre (PSE pour "Peugeot Sport Engineered") un nouveau label qui sera la signature de tous les modèles à performance à moteur hybride rechargeable de Peugeot, un passage obligé pour résister aux normes antipollution toujours plus strictes et à un malus écologique de plus en plus dissuasif.

508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021

 Premier Contact

En cette période compliquée, Peugeot mérite le respect et nos sincères remerciements pour avoir réussi à organiser pour la presse internationale des tests drive sur et autour d’un lieu mythique : Le Circuit Bugatti des 24 Heures du Mans. A notre arrivée nous avons été accueillis sur le circuit par un superbe exemplaire de cette 508 PSE en mode "Pace Car" dans une livrée "Noir perla" surélevée par un superbe covering en  dégradé de gris du plus bel effet et surmonté d’une rampe de gyrophare (tout un programme). Et enfin c’est le premier contact et là pas du troisième type avec ce qui va être la Peugeot de série la plus puissante de l’histoire de la firme sochalienne. Devant cette 508 PSE couleur gris sélénium au premier coup d'œil, on remarque que cette 508 n’est pas une version comme les autres et qu’elle dégage comme de la bestialité avec sa nouvelle grille de calandre, son diffuseur arrière laqué noir, ses ailettes verticales, ses jantes de 20 pouces montés sur des Michelin super sport,  et surtout la griffe performance "le vert Kryptonite" que l’on retrouve sur de nombreux éléments de la carrosserie.

Ce qu’il faut préciser c’est que pour en arrivé là, Peugeot et les sorciers Peugeot Sport de Satory ont apportés leurs expertises sur la préparation de ce modèle, en optimisant les réglages du châssis avec  l’ajout de barre anti roulis renforcée, une modification de la hauteur de caisse rabaissée de 10 mm et des voies élargies, le tout en renforçant forcément le système de freinage avec des disques de 380 mm pincés par des étriers 4 pistons à l’avant et l’optimisation moteur avec la mise au point de la genèse entre le thermique et l’électrique. Et justement il est temps de regarder sous le capot de la Lionne où on trouve le petit 4-cylindres 1.6 turbo “Puretech” de 200 Cv épaulé par deux moteurs électriques, un sur le train avant de 81 kW (110 Cv) et l’autre sur l’essieu arrière de 83 kW (113 Cv). Cette architecture permet de disposer de quatre roues motrices et de valeurs jamais atteintes par un modèle de série de la marque à savoir 360 Cv  et 520 Nm de couple en mode Sport, de quoi procurer de belles sensations du moins sur le papier. A noter que cette 508 PSE échappe au malus écologique grâce à cette motorisation hybride rechargeable, limitant de ce fait les émissions de CO2 à 46 g/km.

Confort et Performance

508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021

En entrant à bord, on se replonge dans l’environnement très confort et prestige de la 508 avec son fameux i-Cockpit  et son petit volant  ici avec le marquage kripto toujours aussi plaisant et maintenant en place dans pratiquement toute la gamme du constructeur. Les sièges, bien enveloppants, sont recouverts d’une belle sellerie en cuir/Alcantara et tissus croisé surpiquée de vert Kriptonien que l’on retrouve aussi sur la planche de bord et les contre-portes.  Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on en a pour son argent si j’ose dire car si le prix de la 508 PSE est élevé, l’équipement est, lui, très complet. Les phares full LED, les sièges électriques/massant, la caméra à 360 degrés, le régulateur de vitesse adaptatif, le système audio Focal à 10 HP ou encore la vision nocturne sont livrés en série. Une fois que l’on est à bord et que l’on appui sur le bouton de démarrage comme toutes les hybrides, la 508 PSE démarre en électrique. C’est le moteur arrière qui fait avancer la voiture, celui situé à l’avant n’étant sollicité qu’en cas de forte accélération. L’autonomie de cette 508 PSE en mode 100% électrique est d’une trentaine de kilomètres eu égard à la capacité de la batterie de 11,5 kWh. Mieux vaut privilégier le mode de conduite “Hybrid” qui optimise l’utilisation des moteurs. .Au volant,  avec cette motorisation, on est immédiatement séduit par l’agrément de conduite, la facilité de dépassement, l'insonorisation mais  aussi grâce à son amortissement pilotée, ce qui la rend relativement confortable malgré les superbes jantes diamantés de 20 pouces. Mais c’est en mode sport que la quintessence de l’ADN de cette voiture parle. La puissance totale passe alors de 330 Cv (en mode Hybrid) à 360 pour un couple de 520 Nm. De quoi autoriser des accélérations dignes d’une allemande premium sans la moindre perte de motricité grâce au quatre roues motrices. En mode “Sport”, les trois moteurs fonctionnent de concert pour offrir le maximum de performances. Le moteur à essence est même davantage sollicité car il fait office de générateur pour recharger la batterie au détriment de la consommation atteignant les 10 l/100 km.

Comportement et sensations

508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021
508 PSE 2021

Notons que malgré ses 1.850 kg sur la balance, la 508 PSE reste imperturbable dans les virages, le fameux touché de route de Peugeot preuve qu’elle repose sur un excellent châssis bien équilibré. Pour achever de nous convaincre, Peugeot nous a donné l’occasion de rouler sur le circuit Bugatti des 24 heures du Mans, et j’avoue que tourner sur un tracé aussi mythique au passé historique de l’automobile aussi dingue, rends heureux et fébrile. Sur un circuit détrempé la Peugeot 508 PSE dans le cadre de nos quelques tours à prouvé son excellent comportement dynamique un peu joueur en dérive du train arrière en sortie de virage. Mais ce ne sera pas non plus son job premier, elle n’est pas faite pour la compétition mais c’est un excellent compromis entre berline confortable pour aller chercher son pain, et sportive pour se donner un peu de sensations dans des accélérations permettant un 0à 100 en 5.2 s pour une vitesse de ponte de 250 Km/h .De quoi nous consoler de la belle époque des GTI.  Pour savourer les sensations de cette nouvelle 508 il faudra s’acquitter de 67.100 € en berline et 68.400 euros en break, ce qui en fait  le modèle neuf le plus cher jamais proposés par Peugeot.

Essai 508 PSE : La Néo Performance By Peugeot

Notre Bilan

Nous l’attendions et nous n’avons pas été déçu, en effet rare en ce moment ou le marché automobile est complètement aseptisé, il est incroyable de voir qu’il existe encore un constructeur qui ne sacrifie pas la passion et les sensations automobiles sur l’autel de l’écologie bobo qui s’est emparé de nos villes depuis quelques temps. En plus dans le contexte actuel morose, cette nouvelle 508 PSE à eu effet waouh tant elle redonne le sourire et il fallait le souligner. Les puristes diront que ce n’est pas une sportive mais ce n’est pas son but c’est une sportive polyvalente, une sportive à tout faire que Peugeot à réussit à imposer à son consortium pour notre plus grand plaisir. Gageons que cette 508 PSE trouvera son public sachant que chez Peugeot on estime entre 5 et 8 % des ventes de 508 seront des PSE berline & SW.

Caractéristiques Techniques


Moteur & Batterie
Moteur thermique : 1.6 turbo essence, 4-cylindres
Puissance / Couple : 200 ch / 300 Nm
Moteur électrique avant : 81 kW (110 ch)
Moteur électrique arrière : 83 kW (113 ch)
Puissance / Couple cumulée : 360 ch / 520 Nm (mode Sport)
Boîte : automatique à 8 rapports
Transmission : aux quatre roues
Capacité de la batterie : 11,5 kWh (lithium-ion)

Performances & Autonomie
Vitesse maxi : 250 km/h en Sport, 140 km/h en électrique
0 à 100 km/h : 5,2 secondes
1000 m départ-arrêté : 24,5 secondes
80 à 120 km/h : 3 secondes en mode Hybrid
Consommation moyenne : 2,03 l/100 km (WLTP)
Autonomie électrique : 42 km (WLTP)
Temps de charge : de 1h30 (7,4 kW) à 6h30 (3,7 kW)
Puissance du chargeur embarqué : 3,7 kW (7,4 kW en option)

Dimensions & Poids
L x l x h : 4,75 x 1,86 x 1,41 m (berline)
Empattement : 2,80 m
Coffre : 487 litres VDA
Capacité du réservoir d'essence : 43 litres
Poids à vide : 1.850 kg
Pneumatiques : 245/35 R20 (Michelin Pilot Sport 4S)
Roue de secours : indisponible
Budget & Fabrication
Prix : à partir de 67.100 euros (berline)
Puissance fiscale : 11 CV
Bonus écologique : non
Date de sortie en France : avril 2021
Pays de production : France (Mulhouse)

 

Crédit Photos : ©Gtpassion2021 & ©Peugeot